Un pas vers le “Zéro déchet”

zero-wasteOk! C’est bon Je m’y mets! Je me suis assez informée sur le “Zéro Déchet”. J’ai lu le livre de la Gouru en la matière (Béa Johnson) celui de la « famille Zéro déchet » et je suis un quantité indéfini de blogs, profils facebook et instagram de personnes qui remplissent un pot en verre en un mois avec leur déchets!

Moi aussi je peux le faire! Prochain challenge diminuer mes déchets non recyclables ! Je dois simplement mettre en pratique tous ces très bons conseils. Les prémices y sont déjà:

  • je n’achète pas de plats pré-confectionnés
  • j’achète locale t bio
  • je ne gaspille presque pas de nourriture
  • mes produits d’entretien sont naturels/bios et des fois locaux !

Je dois donc me concentrer sur deux points: libérer ma maison de tous les objets inutiles et diminuer mes déchets non recyclables.

Première étape: de la place, de la place, de la place! Je me débarrasse des objets inutilisés où que je n’utilise pas depuis plus d’un an. Pour m’aider, je relève donc le défi de @Zerowastemilf  « 100 objets en moins en un mois ». Défi réussi! Avec un jour de retard mais réussi!

Cette étape a été assez facile. Au début mon compagnon a été un peu réticent mais au final lui aussi il s’y est mit!

Satisfaite de ce premier pas, je me lance donc dans le défi numéro 2 avec enthousiasme: la diminution des emballages.

Les conseils les plus récurrents dans ce domaine sont:

  • acheter en vrac en amenant avec soi ses pots strictement en verre
  • confectionner soi-même ses sachets avec des chutes de tissu de précédentes activités manuelles

Ok, je veux faire de mon mieux alors j’opte pour l’option 1 : pots en verre.

Armée des mes pots transportés dans mon sac en tissu, je me dirige au supermarché bio le plus proche. Comment ça s’est passé…? En partant mon sac pesait déjà 2 kilo….Je rentre et je me dirige droit sur la vendeuse. Je lui explique la situation. Elle me dit que je ne peux pas tarer la balance mise a disposition des clients et donc se propose de tarer pour moi mes pots à la caisse. Heureusement c’était une personne très patiente et le supermarché était vide !

Après tout ça, je me dirige fière de mon entreprise vers le département des produits en vrac…je soulève mon pot vers les céréales…et là quelle surprise! Mon pot était trop petit pour verser le produit sans en mettre partout…Bilan 45 minutes et rien d’acheter. Je déclare donc cette expérience un fiasco.

zero-waste_7Ok je me décourage pas et je me lance dans l’option 2: coudre mes sacs en tissu.

Je coupe, je cous, je choisis les couleurs et hop mes sacs sont prêts. Heureusement c’est facile coudre à angle droit! Seconde étape : test des courses dans le même magasin bio! Test réussi! Cette solution est plus adaptée à mes exigences. Mais attention au choix de la corde utilisée pour fermer les sacs. Plus elle pèse, plus votre sac pèsera !

Souvent le « Zéro Déchets » est associé à un style de vie « Hippie chic ». C’est pas faux, je dois le reconnaitre mais c’est un préjuge qui nuit à nous tous parce que la production de déchets nous concerne tous. Je vous conseille d’essayer. Après un rapide test, vous vous rendrez compte de la quantité d’emballages que nous utilisons seulement une fois. Surtout les sachets! Ils sont PARTOUT.

Je vous invite à faire un test. Après n’oubliez pas de nous raconter !

Mademoiselle Green – In Italy

Salva

Salva

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *