De l’arbre en passant par le repas : mon score « Noel écolo »

Un Noel écolo , yes we can

Sur internet, on trouve beaucoup de conseils pour vivre un Noël écolo et plus vert. Partant d’un article (en italien, désolée) qui contenait 10 conseils j’ai évalué mon score « Noel écolo ». Pour chaque conseil, j’ai attribué un score allant de 1 a 5 pour un total de 50 points.

C’est la première année que je fais « vraiment » l’arbre de noël mais je ne cuisine pas, donc pour certains conseils cela a été difficile d’évaluer mon impact réel. Évidemment, mon évaluation n’a aucune valeur scientifique et n’est pas vraiment objectif vu que je m’évalue toute seule!

Je considère cette année comme l’année de départ sur le chemin d’un noël toujours plus vert et Ecolo.

Allez, on commence:

1- les décorations : «pas de décorations en plastique, mieux vaut celles en bois, céramique et en tissus que vous pourrez trouver dans les marchés de noël. SI vous voulez dépenser, les meilleures solutions sont les décorations naturelles : biscuits, pigne de pin, baies, tranche d’agrumes séchés, guirlande de pâtes et de pop corn »

Je suis dans une situation à mi-chemin parce que depuis 2-3 ans, j’accumule des petites décorations de noël. Ma première décoration, je l’ai trouvée dans la rue il y a 7 ans. Oui je sais c’est pas très propre mais c’est un souvenir devenu sentimental. Puis j’ai réalisé des décorations fait maison avec de la pate a sel et autres ampoules cassées. Cette année, j’ai acheté des décorations en verres et une guirlande lumineuse.

Score: 3/5

Je dois améliorer mon score vu ma passion pour le « fait maison ».

2- Les déchets : « le gaspillage alimentaire est le plus grand problème du point de vue écologique durant la période de noël. Pour tout les restes, il y a le compost ou la collecte des déchets biodégradables »

Je suis toujours très attentive à ne pas gaspiller. Pas seulement durant les fêtes de noël. Pour moi, l’effort que je peux faire durant les fêtes de noël est de tout manger. Vu que même mon estomac a ses limites, nous organisons avec nos amis « le noël des amis ». Nous nous réunissons, et chacun amène les restes des repas en famille.

Score: 4/5

3- Arbre de noël : « les épicéas (les sapins) sont les meilleurs choix, mais attention à l’étiquette : la plante doit être jeune, locale et provenir d’une culture spécialisée. Terminer les fêtes, ramenez votre sapin dans un centre la collecte des déchets biodégradables ou replantez -le»

Cette année j’ai acheté le sapin à Ikea. En Italie, les sapins sont rachetés et compostés ! En France je n’ai pas trouvé d’infos sur le compostage (j’ai seulement trouvé cette info). Je ne sais pas comment évaluer ce point. Selon moi, c’est mieux de faire un arbre fait maison comme j’avais fait les autres années mais cette année je n’ai pas resisté au plaisir d’un vrai sapin.

Score : 3/5

4 – Le shoping entre amis : « pour les achats de noël, le mieux pour se déplacer se sont les moyens de transport en commun: moins de stress et un minimum d’impact environnemental. Si vraiment vous ne pouvez pas faire autrement que vous déplacer en automobile, faire la liste des achats vous aidera à optimiser votre temps et vos déplacements tout en économisant de l’essence et en émettant moins de CO2. Appelez quelques amis dans les mêmes conditions : vous consommerez moins et vous vous amuserez plus. Ou bien utilisez les auto et les vélos à partager dans votre ville »

A ce niveau, je gagne des points! La majeure partie du temps je me déplace en vélo! Bon, pour être honnête, de temps en temps je me déplace en scooter.

Score : 4/5

5- Non à l’habituel paquet cadeau : « l’idéal pour ne pas avoir un impact sur l’environnement se serait de ne pas emballer les cadeaux mais il n’y aurait plus d’effet de surprise. Un bon compris serait de préférer le papier cadeau recyclé au traditionnel, en évitant le papier métallisé, qui contient de l’aluminium et n’est pas recyclable. Enfin, pour décorer le paquet, raphia, corde, bâton d’épice ou des fruits secs peuvent remplacer le nœud en plastique »

Ouvrir les paquets est un des plaisirs de la vie. Donc j’emballe mes cadeaux mais je pratique le recyclage. Je préserve toujours les confections et les décorations mais aussi le papier cadeaux, s’ils ne sont pas trop froissés! Une habitude transmise par ma mère. J’ai quand meme acheté du papier cadeau, et au vu de la fantaisie il n’est pas recyclable….

Score: 3/5

6- Atmosphères : « il suffit d’éteindre les lumières et d’allumer les bougies. Vous économiserez l’électricité et diminuerez les émissions de CO2. L’important est que les bougies soient des bougies écologiques, en vraie cire d’abeille ou de soja (végétale à 100%)…. »

Difficile d’évaluer mon impact « atmosphère » parce que je ne m’occupe pas du repas, ni de la table. Nous mettons à table des bougies mais nous allumons aussi les lumières. Je ferais lire cet article à ma famille et nous essayerons ensemble de s’améliorer.

Score 2/5

7- Les guirlandes de lumières intermittentes : « les guirlandes de lumières pour le sapin ou pour la crèche sont obligatoires! Substituez les vielles lumières par des lumières à led : les premières allumées pour un mois pendant 5 heurs par jour, consomment 472 kwh, les secondes 3. Cela veut dire plus de 350kg de co2 contre 2,5! Et si vous voulez faire encore plus écolo, vous pouvez acheter des guirlandes solaires; on les trouve à moins de 40 euros »

Mes lumières ne sont pas led…

Score : 0/5

8- L’exemple à table: « Un conseil surtout pour le repas du jour de l’an, même si les invités sont nombreux, il vaut mieux utiliser de la « vraie » vaisselle, plutôt que celle en plastique. Elles génèrent moins de déchets et de CO2. L’alternative pour les feignants et les informels peut être la vaisselle en bio plastique, les assiettes et verres en amidon de mais biodégradable vont au compost »

Sur ce point je peux évaluer mon impact sur l’année. Quand je reçois, je n’utilise pas de vaisselle en plastique mes seulement de la « vraie » vaisselle. Le seul point faible sont les serviettes…pas toujours compostables.

Score : 4/5

9- Menu bio : « pour respecter l’environnement même à noël, essayez un menu bio (chaque hectare cultivé avec cette méthode absorbe 1,5 tonnes de CO2 a l’année) et cuisinez avec des produits locaux à kilomètre zéro et de saison »

J’achète bio toute l’année mais, comme je disais, à noël je ne cuisine pas. Donc pour l’effort annuel je mérite quand même des points!

Score: 3/5

10- La befana, la fête de la « sorcière » oui mais écolo: « dans la chaussette de la sorcière, cette année au lieu des bonbons plein de sucres raffinés, colorants et conservateurs, essayez d’offrir du chocolat école solidaire, des fruits secs, des petits agrumes, un peu de miel au cacao et noisettes, des biscuits fait maison avec des ingrédients bio, des idées gourmandes qui ne nuisent pas à la sante »

La befana est une fête traditionnelle italienne. Le 6 janvier, la sorcière « befana » amène aux enfants sages des bonbons et aux méchants du charbon! Je ne fais rien pour cette fête parce que j’ai pas d’enfant!

Score: 3/5…Vous me l’accordez?

Donc j’obtiens un score de 29 sur 50. Juste au dessus de la moyenne, vu mon score, l’améliorer sera mon objectif 2016. Et vous ?quel est votre score?

Pour conclure, je vous conseille ce tutoriel qui vous explique comment réaliser des boules de noël en carton.

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=oF33aQjJfOc]

Salva

Salva

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.