5 gestes simples pour une cuisine zéro déchet

Zero waste kitchen

Une recette simple pour une cuisine zéro dechet

Devenir « zéro déchet n’est pas chose aisée » (ça c’est du slogan!), éliminer certains éléments de sa cuisine, les remplacer par d’autres moins polluant, apprendre à consommer autrement : des gestes simples qui peuvent diminuer drastiquement nos déchets dans une des pièces à vivre les plus importante de la maison.


Changer ses habitudes à un coût un aspect écologique, économique et psychologique.
Quand j’ai commencé à me documenter sur cette thématique, j’ai eu l’impression que changer mes habitudes en cuisine serait d’une extrême simplicité. Il est vrai qu’il y a des choses plus difficiles dans la vie me diriez-vous et croyez-moi j’en sais quelque chose ! Mais on ne doit pas sous-estimer le long chemin d’une telle démarche. Changer ses habitudes et se réorganiser ne se fait pas en un jour.

Dans cet article, je vous révèle 6 étapes pour diminuer mes déchets en cuisine simplement et sans se ruiner. N’oublions pas notre objectif : devenir « écolo-écono »

1ère étape : changer les contenants

Dans le cadre du travail, et après avoir vu au cinéma Plastic Planet, il y a quelques années, en rentrant chez moi j’ai jeté tous mes tupperwares en plastique. Très malin comme action, car je n’avais plus de contenants pour transporter mon repas le midi, j’ai commencé par utiliser des pots en verre.
Fan de vide grenier et d’Emmau, je me suis fournie en éléments de cuisine « vintage » : essoreuse à salade, saladier, balance, assiette, bol, tasse souvent en mélamine ou porcelaine .
Acheter d’occasion est un excellent moyen pour diminuer son impact environnemental et la production de déchets à moindre coût.

2ème étape: consommer bio et local

J’ai pris l’habitude de faire mes courses dans les épiceries vrac et au marché paysans. Pour transporter mes achats, j’utilise des sacs en tissus. Pendant ma visite chez Mademoiselle Green nous avons créé des sacs en tissus à partir de chûtes. Puis je les range dans des bocaux en verre vintage et ceux offert par mes copines pour Noël (cadeau utile et zéro déchet)

3ème étape : réutiliser

Avec les chûtes de tissus en plus de faire des sacs vous pouvez réaliser un Tawashi, éponge lavable et écologique! Utilisez vos vieux leggings ou collants et fabriquez-le à l’aide d’une planche et de clous. Elle est trés éfficace pour nettoyer les surfaces.

Regardez le tuto. Je vous assure c’est facile:

4ème étape : les produits ménagers

En ce qui concerne l’utilisation de produits ménagers dans l’espace cuisine, j’ai fabriqué un mélange à base de bicarbonate de soude, de vinaigre blanc et d’huile essentielle de menthe pour nettoyer le plan de travail.
En attendant la fin de mon liquide vaisselle écologique, j’ai acheté un savon de Marseille, y habitant cela serait dommage de s’en priver, une brosse en bois et une lavette écologique pour frotter les tâches tenaces.
Chanceuse, je possède un lave-vaisselle, j’attends donc patiemment de terminer mes tablettes
écologique pour les faire moi-meme. Pour le nettoyer, j’y mets des pastilles de sel que je trouve  dans une épicerie vrac , et de temps en temps, j’y ajoute du vinaigre blanc pour la brillance.

5ème étape : ménager vos poubelles

Et enfin n’oublions pas la poubelle !!! Je fais évidemment le tri sélectif et le compost que j’apporte soit chez mes parents ou des plates-formes de compostage.
Bien évidemment le recyclage n’est pas LA solution.
Outre à acheter le plus possible en vrac, je suis aussi attentive à la recyclabilité de mes emballages.

Pour conclure, le Zéro Déchet c’est bien, pour nous, pour la planète, pour consommer
autrement, pour un nouveau modèle économique.

Et même si cela prend du temps, votre bien-être vous remerciera.
« Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage » !

Noémie Féola

green_blogueuse_marseillaise

 

Salva

Salva

Salva

Salva

Salva

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *